Les 10 commandements de la communication sur les réseaux sociaux

Vous avez créé votre page Facebook ou votre compte Insta, et vous attendez sagement que les likes pleuvent sur vos publications somme toute assez chouettes…

Mais respectez-vous les sacro-saints commandements de la communication sur les réseaux sociaux ?
Affrontez-vous les foudres de la concurrence, si féroce sur ces plateformes, pour vraiment vous faire une place au soleil du Social Media ?

C’est parti pour passer en revue ces 10 commandements pour communiquer efficacement sur les réseaux sociaux.

Et notez bien que, si on vous tutoie dans les titres de cet article, c’est uniquement pour suivre la stylistique biblique. Les Digital Naïves n’ont rien de déesses du marketing digital 😇

Les grands principes de la communication sur les réseaux sociaux par les Digital Naïves

Tu poseras les objectifs de ta communication sur les réseaux sociaux

Que vous soyez novice dans le marketing ou que vous cherchiez des bonnes pratiques pour rajeunir votre stratégie, vous le savez : rien ne peut être efficace si l’on a pas défini en amont les bons objectifs.

Et la communication sur les réseaux sociaux ne déroge pas à la règle !

Réfléchissez donc à pourquoi vous voulez vous lancer dans une stratégie Social Media.

Pour accroître la notoriété de votre entreprise sur le web ?
Pour attirer du trafic sur votre site ?
Pour convertir plus de prospects, augmenter vos taux de conversion ?
Pour créer une vraie communauté autour de votre marque ?

Bon, je parie que, si on vous écoute, vous avez répondu “bien sûr !” à toutes ces hypothèses.

Mais pour poser de bons objectifs à votre comm’ sur les réseaux sociaux, pensez SMART. Un objectif SMART, au-delà d’être un objectif anglophone et malin, est :

  • Spécifique : pas question de poser le même objectif que sur un autre canal marketing, ou sur un autre projet client
  • Mesurable : vous devez pouvoir le mesurer précisément à tout moment, et en temps réel
  • Acceptable : vos collègues ou votre boss, en les lisant, ne doivent pas se dire “mais il a craqué son slip, on n’y arrivera jamais !”
  • Réaliste : faites-vous à l’idée que vous n’atteindrez pas les 40k followers Instagram en 2 mois
  • Temporellement défini : vous devez souhaiter atteindre cet objectif en un temps bien défini (X semaines ou X mois)

Ca y est, vous êtes aussi SMART que possible ? On passe au deuxième commandement !

Tu définiras ta cible finement

Encore un grand classique du marketing, que le fait de définir sa cible.

Mais c’est vrai, voyons : vous vous lanceriez dans une compétition de ball-trap sans savoir si vous devez tirer sur les pigeons en argile ou sur ceux qui sont vivants ? (Une comparaison non-homologuée par PETA…)

Avant même de vous lancer dans la publication de vos premiers posts, étudiez donc précisément quelle cible vous visez sur les réseaux sociaux :

  • Quel âge a-t-elle ?
  • Quels sont ses besoins par rapport à votre entreprise ?
  • Quel type de contenu aime-t-elle consommer sur le web ?
  • A quels moments fréquente-t-elle le plus les réseaux sociaux ?
  • Quels comptes Social Media ou médias web suit-elle déjà ?

N’hésitez pas à aller voir chez les concurrents, discretos, ou chez les entreprises qui ont la même cible que vous, comment ça se passe, et comment ils se servent eux-mêmes des médias sociaux.

En pensant en amont à votre cible, vous pourrez trouver la bonne manière de communiquer sur les réseaux sociaux avec eux. Ca serait dommage de parler le djeunz à une cible de CSP+, dans des stories Instagram qu’ils ne regardent même pas…

Tu choisiras seulement les bons réseaux sociaux

Les différentes plateformes, parlons-en, justement.

Si vous vous lancez tout juste sur le web, inutile de démultiplier les réseaux sociaux : ne choisissez que ceux qui sont pertinents pour votre cible.

A priori, si vous vous adressez à des personnes de plus de 60 ans, oubliez le chatbot Messenger ou le live Twitch.
Et si vous partez sur de la communication BtoB, ne pensez même pas à investir SnapChat.

On sait pourtant bien combien vous aimeriez voir votre patron expliquer l’ADN de votre boîte avec le filtre “piercing au nez et lunettes de hipster”… mais non, vraiment. Non.

Tu concevras une tonalité et une ligne éditoriale qui dépotent

Rentrons dans le vif du sujet, désormais : comment allez-vous vous adresser à vos cibles ? Et de quoi allez-vous bien pouvoir leur parler sur les réseaux sociaux ?

C’est le moment que je préfère personnellement, en bonne Content Manager : la création d’une tonalité et d’une ligne éditoriale.

Côté tonalité, vous allez définir les grandes lignes de la manière dont vous allez rédiger vos posts :

  • Tutoiement ou vouvoiement ?
  • Publications plutôt courtes ou longs paragraphes détaillés ?
  • Quels adjectifs ou expressions-clés pour décrire l’activité de votre boîte ?
  • Touche d’humour ou sérieux en toutes circonstances ?
  • Emojis de temps en temps ou non ? 🤔

D’ailleurs, n’oubliez pas que vous pouvez avoir des tonalités différentes selon que vous communiquez sur un réseau social ou un autre ! C’est ce qu’explique si bien notre ami et Content Manager de talent, Nicolas Martin, sur sa petite infographie que nous aimons tant :

Et la ligne éditoriale alors, c’est quoi encore, ce truc de marketeux ?

Il s’agit tout simplement des différents sujets que vous allez aborder sur vos réseaux sociaux.

Si vous avez déjà un blog, il y a de fortes chances que les thématiques de votre ligne édito soient les mêmes que ses catégories principales. Si vous commencez tout juste la communication digitale, réfléchissez aux différents thèmes sur lesquelles vos cibles aiment bien se renseigner.

Renseignez toutes vos idées de publications, sur des thématiques variées, à l’avance, dans un joli petit tableur Excel ou Google Sheets. Plus vous planifierez à l’avance, plus vous vous tiendrez à une communication sur les réseaux sociaux constante !

Votre planning éditorial : un essentiel pour une communication sur les réseaux sociaux constante

Tu publieras à un rythme adapté

Je vous vois d’ici : vous regorgez d’idées, vous avez envie de toutes les délivrer à vos cibles maintenant, là, tout de suite.

Tout doux ! Le rythme auquel vous communiquez sur les réseaux sociaux est crucial.

Si vous ne publiez pas assez, vous n’aurez que peu de visibilité ; si vous publiez trop, vous passerez pour un spammeur de première. Où se trouve donc la juste limite ?

Pour le savoir, il vous faut croiser deux éléments.
D’une part, les habitudes de vos cibles : se rendent-elles souvent sur les réseaux sociaux plusieurs fois dans la journée ? Vers quelles heures ?
D’autre part, la durée de vie des publications sur le réseau social que vous avez choisi.

Histoire que vous le sachiez une bonne fois pour toute, on estime qu’un post est visible en moyenne :

  • 5 heures sur Facebook
  • 18 minutes sur Twitter
  • 24 heures sur LinkedIn
  • 21 heures sur Instagram
  • 20 jours sur YouTube
  • 4 mois sur Pinterest (si, je vous jure, c’est un super outil pour communiquer aussi !)

Donc en soi, si votre cible est sur Twitter, et qu’elle passe toute sa journée avec le réseau social ouvert dans un onglet de son navigateur, il vous faudra balancer la purée pour être visible !
Mais si, a contrario, il s’agit d’un utilisateur de LinkedIn qui se connecte à 8h du matin, avant le boulot, veillez à ne pas tomber dans le spam.

Astuce supplémentaire : pour allonger la durée de vie d’une publication, n’hésitez pas à répondre régulièrement aux commentaires dessus.

Les algorithmes des réseaux sociaux valorisent les posts qui créent de l’engagement – c’est-à-dire où les utilisateurs commentent et échangent. Et vos réponses aux commentaires comptent comme un échange à part entière !

Tu créeras de l’engagement avec tes cibles

Plus que jamais, l’engagement devient le nerf de la guerre quand il s’agit de communiquer sur les réseaux sociaux.

Vos fanzouz et followerz adorent que leurs marques ou leurs boîtes préférées leur parlent directement, les impliquent dans leur comm’ sur le web. Et comme on vous le disait dans le commandement précédent, les algorithmes des réseaux sociaux adorent ça aussi.

Alors qu’à cela ne tienne ! Voici quelques idées pour créer de l’engagement, et donner envie à vos cibles de participer à la discussion avec vous :

  • Poser des questions dans vos publications. Impliquez vos cibles, en leur demandant leur avis, leurs conseils, leurs expériences.
  • Tagguer des influenceurs de votre secteur dans vos publications. Maniez ça avec parcimonie, bien sûr : inutile de tagguer Barack Obama sur un post. Visez les micro-influenceurs, ceux qui publient régulièrement, et sont susceptibles de repartager vos contenus.
  • Créer des concours sur Facebook. Faites ça bien, en proposant des prix vraiment alléchants, et en rapport avec votre business. Aucun intérêt à faire gagner le dernier iPhone si vous vendez des croquettes pour chien à côté !
  • Lancer des campagnes de User Generated Content. Bonjour le blabla marketing ! Il s’agit tout simplement de demander à vos clients fidèles de créer du contenu (photo, vidéo, post) pour vous. Les gens adorent partager leurs expériences, et ça marche du tonnerre.

Et si vous récoltez de l’engagement, n’oubliez pas de le rendre, en répondant à vos commentaires (ou simplement en les likant, ça suffit déjà bien).

Tu manieras le hashtag avec sagesse

Le hashtag, d’abord réservé à Twitter, s’est fait une place de choix sur la plupart des réseaux sociaux aujourd’hui. LinkedIn l’a même ajouté assez récemment à ses fonctionnalités, dans la barre de gauche, pour trouver des posts par thématique !

Seulement, le hashtag déclenche aussi chez les marketeurs une maladie bien connue. La maladie du #hashtag.

Quand on s’y met, on a envie d’en mettre partout. En plein milieu d’une phrase, qui devient alors tout sauf attirante. A la fin d’un post, en quantité astronomique. Dans des commentaires, pour faire un peu stylé.

Point trop n’en faut. Préférez repérer, grâce à un outil comme Ritetag, les hashtags qui sont vraiment utilisés, ou sont actuellement dans les tendances.

Vous gagnerez clairement en crédibilité auprès de vos cibles. #nobullshit 😉

Attention à bien utiliser les hashtags dans votre communication réseaux sociaux

Tu varieras les formats de publications Social Media

Pour se faire une place dans les fils d’actualité des réseaux sociaux, il va falloir se démarquer.

Et quoi de mieux pour se faire remarquer qu’une publication bien visible, parmi une tonne de texte ?

Aujourd’hui, le choix en termes de formats est large : texte pur, photo, vidéo, story Instagram, live Facebook ou Twitter, infographie, document PDF intégré à même LinkedIn…

La clé pour un Social Media Marketing vraiment efficace ? La variété !

Sur votre calendrier éditorial, veillez à agrémenter vos publications purement textuelles de vidéos ou de photos, de petits visuels bien sentis, de lien vers votre site ou vers d’autres sites (pas ceux de vos concurrents s’il vous plaît)…

Avec le temps, en analysant vos résultats, vous verrez peut-être une tendance se démarquer : la vidéo attire plus de likes, les infographies plus de retweets… Testez donc !

Tu définiras et suivras précisément tes métriques de performance

Et comment on sait si ça fonctionne, alors, tout ça ? Tout simplement en analysant ce que ça donne !

Comme souvent dans le marketing digital, il n’y a pas de secret : il faut suivre vos fameux KPIs, ces métriques-clés qui vous aident à prendre les bonnes décisions à l’avenir.

Vos KPIs sont intimement liés aux objectifs que vous vous êtes posés :

  • Si vous voulez tester votre notoriété, suivez le nombre d’abonnés que vous avez récoltés, ainsi que les likes sur vos publications
  • Si vous souhaitez augmenter le trafic vers votre site, checkez le trafic entrant depuis les réseaux sociaux sur Google Analytics
  • Si vous voulez accroître vos taux de conversion, allez voir combien de contacts vous générez depuis les réseaux sociaux sur votre CRM…

La plupart des réseaux sociaux vous donnent aussi accès à des stats sur qui regarde vos publications : de quoi voir si vous êtes raccord par rapport aux cibles que vous visez.

Plongez les mains dans les chiffres, et continuez à développer votre stratégie de communication en conséquence : c’est la clé du succès !

Tu n’oublieras pas de kiffer !

Dernier commandement, et non des moindres : que ce soit pour votre boîte ou pour un profil personnel, soyez passionné !

Les gens vont sur les réseaux sociaux pour partager avec autrui, pour voir des publications qui les font rêver, les motivent, leur donnent envie de se dépasser. Et oui, même en BtoB ou dans des secteurs très sérieux.

Donnez un aperçu des coulisses de votre entreprise, montrez la passion à l’oeuvre dans ce que vous faites, échangez avec les utilisateurs… Ils vous le rendront bien, en formant une fidèle communauté, avide d’avoir des nouvelles de vous régulièrement ! ❤️

Le mieux, pour une communication sur les réseaux sociaux au top, ça reste de kiffer !
Qu'est-ce que vous en pensez ?
Au top
18
Elles ont osé !
4
Haha
0
Intéressant
2
WTF
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll To Top