Les 13 bonnes résolutions du digital native à prendre en 2020

Les fêtes sont passées, avec leur lot d’excès en tous genres qui déclenchent l’essentielle question : pour cette nouvelle année, est-ce que je prends de bonne résolutions ?

C’est toujours une bonne idée, que de se fixer des objectifs de vie plus ou moins larges. D’autant plus lorsque l’on est digital native, souvent collé à ses écrans, et parfois un peu trop éloigné du monde réel.

On vous partage dans ce premier article de 2020 13 bonnes résolutions digitales à prendre pour cette année. Et celles-ci, on les tient, hein !

Pour 2020, pas de résolutions liées à notre corps : seulement des résolutions digitales !

#1 : Faire régulièrement une Digital Detox

5 heures. C’est le temps que les Français passent en moyenne par jour sur leurs écrans. Et, en tant que digital native, c’est vrai qu’on a tendance à un peu trop intégrer nos portables, ordinateurs et autres tablettes à nos quotidiens.

En 2020, on prend conscience de combien de temps on passe sur nos écrans, et on prend l’habitude de s’en éloigner. Même Pewdiepie, le plus grand YouTubeur du monde, a annoncé qu’il ferait une pause en 2020 : pourquoi pas vous ?

Alors c’est parti pour la Digital Detox régulière ! Au lieu de zoner sur Instagram ou Reddit, prenez le temps de bouquiner, faire du sport, ou juste vous reconnecter à vos proches sans avoir votre portable à la main.

Ca fait un bien fou… et ça fonctionne aussi pour vos emails professionnels, que vous ne consultez plus le week-end. Allez oust, toutes les notifications sont désactivées : prenez un peu de distance avec vos écrans.

#2 : Mieux protéger ses données personnelles

En tant que digital native, vous êtes sans doute pas mal au fait du sujet. Vos données personnelles valent de l’or pour les entreprises… mais aussi pour les pirates du net, qui veulent en faire leur casse-croûte !

Optez donc pour une application qui stocke vos mots de passe, et vous permet d’avoir des mots de passe différents et complexes sur chacune des plateformes que vous utilisez. Chez les Digital Naïves, on utilise Dashlane ; mais vous pouvez aussi opter pour KeePass, le seul logiciel de gestion de mots de passe recommandé par la CNIL.

Et si, en 2020, on prenait aussi la résolution de lire toutes les Conditions Générales d’Utilisation des sites web où on s’inscrit ? Non, on rigole, quelle galère ! Par contre, on arrête de partager en quelques clics par la “Connexion par Facebook”, juste parce que c’est simple. On préfère prendre le temps de s’inscrire à la mano, pour partager exactement les données que l’on souhaite.

Et bien sûr, on évite de cliquer sur tous les liens qui s’offrent à nous dans les mails, ou les conversations WhatsApp ou Messenger. Haro sur le phishing en 2020 !

#3 : Travailler son personal branding sur le web

Le personal branding, ça vous dit quelque chose ? Pour faire simple, c’est l’image que vous renvoyez de vous et de votre carrière, sur le web ou ailleurs. Et si, cette année, on passait au niveau supérieur en la matière ?

Pour bosser sur votre personal branding, pensez à :

  • Vous créer un profil LinkedIn du tonnerre, comme on vous l’expliquait dans notre guide complet à ce sujet, ici. On change sa photo de profil, et on la remplace par celle prise avec le beau smartphone qu’on a reçu pour Noël. On travaille la manière dont on présente son activité et ses compétences… Bref, on se met en valeur sur le réseau social !
  • Mettre à jour votre profil Malt, si vous êtes freelance. Compétences, description, portfolio… on remanie tout ça pour le rendre bien attractif ! Et si on le sent, on augmente même un peu ses tarifs journaliers 😉
  • Faire le ménage de printemps dans votre Instagram, en archivant les publications qui polluent votre fil. Rien de mieux qu’un beau flux homogène, surtout si vous comptez sur ce réseau social pour développer une communauté ou une activité professionnelle.

Résultat : vous commencez l’année avec une image en ligne digne de vous.

#4 : Opter pour une boîte mail plus verte

Quand on pense écologie, on pense facilement au tri sélectif et autres routines “eco-friendly”. Mais, si on se penche sur le digital, on constate combien nos habitudes en ligne polluent aussi notre chère planète !

En 2020, commencez bien la décennie, en faisant le tri dans votre boîte mail. Commencez par vous désinscrire à toutes les newsletters que vous ne lisez jamais : elles prennent de la place sur des datacenters, et font dépenser du budget non-nécessaire aux entreprises qui vous les envoient.

Dans un second temps, faites le tri dans vos mails existants, en supprimant tous ceux qui sont inutiles. Vous voulez vraiment garder les emails de votre ex, ou les notifications de connexion à Google ou Netflix ? A vous de voir… mais qu’il fait bon se débarrasser du superflu, pour commencer l’année sur une note écologique !

#5 : Faire le ménage dans les app de votre portable

Souvenez-vous de ce réflexe que vous avez eu, dès que vous avez reçu votre premier smartphone : direction l’App Store ou le Google Play Store, pour télécharger tout et n’importe quoi. Sauf que, depuis, grâce aux sauvegardes automatiques, vous vous traînez les mêmes applications inutiles de portable en portable…

En ce début 2020, on prend une demi-heure, sur le pouce, pour supprimer toutes les app non-nécessaires. Telle la Marie Kondō du digital, demandez-vous quelles app vous utilisez vraiment, et virez donc toutes les autres !

Sans doute que vous vous débarrasserez de l’app Tom Le Chat, qui faisait bien rire votre neveu en 2015, ou de ce jeu nul, auquel vous avez joué une fois seulement, et qui trône en page 5 de votre écran d’accueil. Ca vous fera de la place pour prendre plus de chouettes photos… ou réinstaller des app inutiles, à supprimer en début 2021 😄

#6 : Être plus tolérant avec les illectroniques

Certes, c’est toujours un peu lourd de constater que votre mamie tape toujours “Google” dans la barre de recherche (Google) de son navigateur pour arriver sur le moteur de recherche.

Les illectroniques sont plus de 24 millions à taper “google” dans Google chaque mois…

Mais laissez-la donc faire. Après tout, elle est heureuse comme elle est, avec sa consommation bizarre d’Internet.

Bonne résolution de digital native en 2020 : cesser de juger les illectroniques, ces personnes qui ne sont pas à l’aise avec le digital ! Vous voulez aller un peu plus loin ? Pourquoi pas les aider à prendre Internet en main, avec patience et tolérance ? On vous avait créé un article à ce sujet, qu’on vous invite à consulter !

#7 : Être nature sur les réseaux sociaux

S’il y a bien un élément qui nous rend, nous autres digital native, moins heureux dans notre vie quotidienne, c’est bien les réseaux sociaux. La faute aux photos retouchées avec FaceTune et autres stories ultra-positives, qui nous font constater combien nos vies à nous peuvent être imparfaites.

En 2020, lancez la bonne tendance, et soyez naturel sur vos réseaux sociaux. Fini le PhotoShop à tout va, et la dictature de la “positive attitude” ! Partagez avec vos communautés le vrai vous. Vos véritables amis et followers fidèles vous aiment, même quand vous n’êtes pas les plus beaux ou les plus frais.

Imaginez donc, si tout le monde s’y mettait, ce que ça donnerait ? Instagram, Facebook et consort deviendraient alors une prolongation réaliste du réel, et des plateformes pour vraiment garder le contact avec vos proches. On en rêve !

#8 : Consommer le e-commerce de manière plus responsable

Saviez-vous que, quand vous faites livrer vos colis en un jour ouvré (merci Amazon Prime), vous polluez potentiellement beaucoup plus que si vous attendiez trois jours ? En effet, les transporteurs ne remplissent pas leurs camions quand vous demandez une livraison express, et transportent donc du vide, qui a un coût écologique non-négligeable.

Consommez donc plus raisonnable, en vous demandant si vous avez vraiment besoin de recevoir ce bouquin dès que possible.

Ca marche aussi avec vos élans fous de shopping en ligne : avez-vous réellement besoin de cette énième veste en faux cuir, trouvée sur ASOS, ou est-ce un caprice de votre gène “too much” ?

N’ouss vous partage son astuce maligne pour consommer plus responsable : faites du lèche-vitrine en ligne, en ajoutant à vos listes d’envie certains produits… et laissez l’idée mariner pendant quelques jours, en ne vous ruant pas sur la page de paiement.

Qui sait ? Quand vous reviendrez, quelques jours après, sur le site, peut-être le produit sera-t-il en promotion ? Ou bien en rupture de stock, ce qui règlera définitivement le souci. C’est un risque à prendre, pour le bien-être de la planète et de votre portefeuille 😉

#9 : Mieux nettoyer ses appareils électroniques

C’est en lisant un article de France Inter intitulé “Qu’il y a-t-il de plus sale que des toilettes ?” que cette 9ème bonne résolution nous est venue à l’esprit. La réponse à cette question étrange, vous la connaissez sans doute : il s’agit de votre clavier, qui comporte en moyenne 400 fois plus de germes que vos toilettes.

En 2020, on prend le réflexe de nettoyer tous ses appareils électroniques, au moins 2 fois par mois. Un chiffon doux et un produit spécial suffit pour les écrans de smartphone, tablette, et ordinateur. Pour votre clavier, munissez-vous d’une bombe à air pulsé, pour chasser les miettes de vos sandwichs consommés à la va-vite au bureau.

Pensez aussi à passer un coup sur l’objectif de votre appareil photo. On les voit, les traces de doigts issues de votre dernière soirée raclette, qui rendent toutes vos photos floues après. Et ça n’a rien de folichon !

#10 : Militer contre la réunionite

Combien de temps gâché en réunions inutiles, qui s’éternisent, et où tout le monde finit par bayer aux corneilles ? En tant que digital native, on se dit bien souvent qu’on aurait pu en parler par Slack, assez simplement.

En ce début 2020, on milite donc contre la réunionite, pour le bien de tous !

  • Vous êtes manager ? Faites en sorte de réunir vos équipes de manière plus efficace, pour leur laisser plus de temps pour accomplir leurs tâches plutôt que de les immobiliser pour si peu.
  • Vous n’êtes pas manager ? Essayez de raisonner le vôtre… sans pour autant vous le mettre à dos.

Et si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de tous ces moments inutiles, n’hésitez pas à passer le temps en jouant à notre Bingo! des réunions marketing

#11 : Soutenir les créateurs de contenu que vous aimez vraiment

Peut-être le savez-vous : il devient de plus en plus difficile de vivre de sa passion sur le web. En témoignent les YouTubeurs qui galèrent à monétiser leur contenu, et doivent faire des vidéos sponsorisées par des entreprises plus ou moins intéressantes. Ou bien les influenceurs qui peinent à positionner leur contenu sur Google, pour se faire connaître d’une plus large audience.

Listez donc tous les créateurs de contenu que vous aimez, et regardez si vous ne pouvez pas participer (même un peu) à leur projet. Vous pouvez :

  • Acheter du merchandising ; bon nombre d’entre eux proposent des petits goodies sympathiques.
  • Télécharger les app gratuites (et vraiment utiles) que certains proposent, via leurs liens affiliés. Par exemple, le plugin Chrome “Honey” que proposent bon nombre de YouTubeurs est particulièrement intéressant.
  • Regarder s’ils n’ont pas un Tipeee où vous pourriez leur donner quelques euros, histoire de les soutenir.

Si vous aimez leur contenu, faites-leur savoir votre engagement, et aidez-les à continuer à vous partager leur passion !

#12 : Lancer (enfin) ce projet digital dont vous parlez souvent

Magasin de bijoux en ligne, création d’un blog sur votre activité fétiche, investissement de temps dans un projet de développement open-source d’une app innovante… Depuis le temps que vos proches vous entendent en parler, il est peut-être temps de s’y mettre, non ?

Bien souvent, ce qui va bloquer le lancement d’un projet, c’est la crainte de ne pas y arriver. Mais sachez que, même si vous n’y connaissez pas grand chose, le digital est bel et bien à la portée de tous. On apprend sur le tas, lorsque l’on met les mains dans le cambouis ; et la courbe d’apprentissage peut rapidement grimper, si vous y consacrez le temps nécessaire.

Osez vous lancer ! Vous y trouverez une réelle satisfaction.

#13 : Suivre les Digital Naïves sur Instagram

Bon ok, cette bonne résolution est quelque peu teintée d’auto-promo.

Mais les Digital Naïves vous réservent de belles surprises en 2020 ! Si vous voulez nous soutenir, un petit clic pour nous suivre nous motivera encore plus. D’autant que, sur Instagram, vous découvrirez parfois du contenu inédit, que vous ne trouverez pas ici 😉

Allez, on s’y retrouve très vite ? Bonne année 2020 à tous, remplie de bonheur, digital et bien réel !

Qu'est-ce que vous en pensez ?
Au top
6
Elles ont osé !
0
Haha
0
Intéressant
1
WTF
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll To Top